Pour être sincère j'ai préféré me balader dans le vieux Lyon car étrangement, passé la frontière, mon envie de dépaysement n'était pas comblée - du fait sans doute que l'environnement me rappelait certains quartiers de Paris. 

Ne connaissant pas la ville je m’étais donnée des buts qui me permettaient d’errer d’un quartier à un autre.

Le premier, non loin de la place Bellecour – l’arbre à fleurs, une œuvre de l’artiste Japonais Choi Jeong Hwa qui, secrètement je dois l’avouer, m’a replongé dans Alice aux pays des merveilles de Disney. 

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (15)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (16)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (17)

En remontant plus au Nord je vous conseille d’aller faire un tour dans le parking des Célestins pour admirer l’hypnotique œuvre de Buren « sens dessus dessous ». Un miroir tournant qui révèle toute la beauté du puit de lumière conçu par les architectes Michel Targe et Jean-Michel Wilmotte.

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (18)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (19)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (1)

Du côté de Saint Jean - prendre le funiculaire jusqu’à la basilique Notre-Dame de Fourvière pour vous extasier devant ses ornements et fresques dorés. Vous pourrez également profiter de la vue panoramique sur toute la ville.

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (14)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (13)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (2)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (4)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (5)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (7)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (8)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (11)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (9)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (6)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (12)

Lyon est connu pour ses nombreuses traboules – passages à travers des cours d’immeubles – concrètement il faudrait consacrer plusieurs heures pour toutes les parcourir donc je vous conseille au moins de traverser deux d’entre elles : la plus longue entre la rue Saint Jean et du bœuf - ou encore celle qui mène à l’étonnante cour des voraces.

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (26)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (27)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (28)

Lyon est également réputé pour ses trompe-l’œil gigantesques. Le mur des canuts, vers la croix-rousse qui a été modifié, il me semble, à trois reprises (les enfants sont devenus adultes-parents, une grand-mère a disparu) et la fresque des Lyonnais où tous les personnages connus / natifs de Lyon (frères lumière – Bocuse -Bernard Pivot et j’en passe) sont représentés.  

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (25)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (23)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (20)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (24)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (21)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (22)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (35)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (32)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (31)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (33)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (34)

Du côté de Villeurbanne- les amateurs d'architecture pourrons se promener autour de la cité des gratte-ciels (les premiers construits en France).

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (39)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (38)

Quant aux amoureux du street Art – dénichez les nombreux hybrides chats-humains de l’artiste Las Gatas - j'en ai vu dans toute la ville !

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (42)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (40)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (41)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (43)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (44)

Sur ce, je vous laisse avec le prince charmant – Belle journée et à bientôt !

follow-me-white-rabbit-balades-lyon (37)follow-me-white-rabbit-balades-lyon (36)