0 (1)

J'attendais cette visite avec impatience et appréhension - vous savez cette peur d’être déçue, de l'avoir fantasmé, de ne pas apprécier ce moment précieux tellement la pression est énorme d'y être enfin ... Autant vous dire que la Sagrada était à l'image, voire plus impressionnante, de l'idée que je m'en faisais!

J'ai été surprise de savoir qu'elle divise, sans nuances, on l'aime ou on ne l'aime pas...

Son écrin est étonnant de par le mélange de styles qui différencient ses façades – je la voyais plus colorée, ceci-dit comment peut-on rivaliser avec le jaune clinquant des grues ? Erreur ! Car oui j'oubliais...nous parlons de subtilités – ses fruits, son arbre et ses tours en mosaïque se fondent tellement dans le décor qu'on oublierait, qu'individuellement, on pourrait passer des heures à observer leurs camaïeux de roses - verts - jaunes et j'en passe...

Et puis l'apothéose...j'avais le sentiment d'entrer dans un kaléidoscope, un dédale/forêt de formes qui s’emboîtent parfaitement ensemble. On oublierait même que c'est un lieu de culte si ce Jésus sur sa croix élégamment protégé n'était pas là pour nous le rappeler...

Notons également la délicatesse de la rencontre entre la pierre blanche et les projections des couleurs des vitraux sur celles-ci...

Je pourrais vous en parler pendant des heures car, comme vous l'aurez compris, j'en suis tombée amoureuse et espère de nouveau y retourner lorsqu'elle sera achevée !

0 (2)0 (3)0 (4)0 (5)0 (6)0 (12)0 (13)0 (7)0 (9)0 (10)0 (11)0 (14)0 (15)0 (16)0 (17)0 (18)0 (19)0 (20)0 (21)0 (22)0 (23)0 (24)0 (8)0 (25)0 (26)0 (27)0 (28)0 (29)0 (30)0 (31)0 (32)0 (33)0 (35)0 (36)0 (37)0 (38)0 (39)0 (40)0 (41)0 (42)0 (43)